COP 22

COP 22 à Marrakech

COP 22

La COP 22 aura lieu du 7 au 18 novembre 2016, à Marrakech.

« 123 » c’est le nombre de jours restant avant l’inauguration de la COP 22.

Le réchauffement climatique au centre des débats, pour développer de nouvelles énergies en adéquation avec un environnement qu’il faut préserver à tout prix.

Le Maroc se veut être un des acteurs majeurs de ce grand pari sur la préservation environnementale de notre planète.

La COP, comprendre « Conference of Parties », réunit les pays acteurs, au sein de l’ONU, pour lutter contre les réchauffements climatiques.

Cette année encore, de nombreux pays s’engageront sur des accords qui permettront de réduire les gaz à effet de serre.

La COP 22 permettra de prendre la mesure des accords de 195 pays. Accords passés à Paris en décembre 2015, lors de la COP 21

Le Maroc veut être l’un des acteurs principaux des énergies équitables. Le Roi Mohammed VI, met en place de grands projets en matière d’énergies solaires et éoliennes.

Les structures touristiques attendent l’événement

La COP 22 est un événement extrêmement important, qui va déplacer de nombreux intervenants. Marrakech se prépare doucement à accueillir des milliers de personnes, et le Ministre du Tourisme, Monsieur Lahcen Haddad, se veut rassurant sur la finalisation des nombreux travaux de la ville de Marrakech.

Il s’est également rapproché de tous les propriétaires d’hôtels, de Maison d’Hôtes et de Riads, pour mettre en place la logistique indispensable à la réussite de cette nouvelle conférence internationale.

Plus généralement, tous les professionnels du tourisme seront solliciter, pour que la COP 22 puisse se dérouler dans les meilleures conditions.

Durant deux semaines, Marrakech sera le centre de tous les regards, pour préparer un avenir plein de promesses.

Marrakechcode a suivi les deux projets du Maroc :

6 parcs éoliens ayant pour objectif la fabrication de plus de 25% de la production annuelle actuelle du Royaume.

5 parcs solaires ayant les mêmes objectifs.

A terme (en 2020), on estime la capacité de ces projets à 4000 MW, évitant l’émission de plus de 8 millions de tonnes de CO2 par an.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *