Maroc-France, coopération judiciaire

Maroc-France, les relations reprennent leur cours

Maroc France

La coopération Maroc-France a permis, durant des années, de déjouer plusieurs attentats

Mais en février 2014, la France avait mis un coup de canif dans les relations diplomatiques avec le Maroc, ayant entrainé instantanément l’arrêt des coopérations judiciaires entre les deux pays

Au vu des événements survenus en France en janvier dernier, les rapports Maroc-France semblent vouloir reprendre, avec la volonté commune de lutter contre le terrorisme

En effet, Mustapha Ramid et Christiane Taubira, les deux ministres de la justice, se sont rencontrés à Paris les 29 et 30 janvier derniers, afin de trouver un accord pour le rétablissement immédiat d’une coopération judiciaire et juridique
Une entraide franco-marocaine qui devrait rétablir les échanges d’informations entre les deux pays.

De son côté, Salaheddine Mezouar, le ministre des affaires étrangères, a déclaré devant les caméras de BFMTV, que « les accords vont permettre de remettre les choses en ordre »
L’accord va permettre aux deux systèmes judiciaires de collaborer en respectant leurs formalités respectives dans le respect des droits de l’homme.
Le ministre rajoutera : « On ne permettra pas à qui que ce soit et dans quelle circonstance que ce soit de venir entacher la réputation des responsables marocains et de l’institution judiciaire marocaine »
Certainement en réponse aux insinuations de certains médias, mettant en avant le fait que si les rapports franco-marocains n’avaient pas cessés, l’attentat contre Charlie Hebdo aurait pu être évité.
Les incidents diplomatiques entre les deux pays avaient conduit au gel des échanges d’informations Maroc-France

Salaheddine Mezouar indique également qu’une rencontre sera prochainement organisée avec son homologue français, Laurent Fabius

 

Le Roi Mohammed VI en visite privée en France
Depuis les incidents diplomatiques de février 2014, le Roi Mohammed VI n’était pas retourné en France, preuve que les relations entre Rabat et Paris étaient gelées.

Mais vendredi 30 janvier, Le Roi Mohammed VI s’est envolé pour Paris

Sans que cette visite ne fasse l’objet d’une rencontre officielle avec François Hollande, on peut supposer que le Roi du Maroc et le Président de la république française se rapprochent dans les prochains jours afin d’officialiser le rétablissement de la relation Maroc-France

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *